Panier Accueil
Facebook Instagram
Deutsch

Trésor de la Basilique de Valère

Présenté dans l’ancienne Salle des Archives, le Trésor réunit un grand nombre de pièces rarissimes. Ce patrimoine exceptionnel témoigne de la présence ininterrompue du Chapitre cathédral de Sion en ces lieux depuis 1'000 ans.

Le Trésor de Valère expose une vingtaine d’objets rares, dévoilés parfois pour la première fois, tous liés à l’histoire de la Basilique. Ces pièces couvrent un millénaire de création, de prière et de présence du Chapitre cathédral de Sion sur la colline de Valère, du 11e au 21e siècle. Des petites bourses-reliquaires de la fin du Moyen Age, au somptueux tableau baroque représentant saint Jean Népomucène, en passant par une dalmatique proche-orientale du 11e siècle ayant servi à emballer des reliques ou un calice offert par le pape Jean-Paul II à la fin du 20e siècle, la découverte du Trésor provoque des émotions fortes, renforcées par une muséographie pleine de surprises. Ces objets montrent aussi la diversité et la richesse des techniques et des matières considérées: peintures, sculptures, orfèvrerie, textiles, vitrail.

 

IC-MV169 6 Martinez  Dubuis

 

 

Des visites accompagnées pour préserver les objets

La présentation permet au visiteur une proximité inhabituelle avec les œuvres. Certains objets comme les tissus des reliques (XIe-XIVe siècles), les tapis précieux de provenance orientale (fin XVe-XVIIe siècles) et un reliquaire baroque brodé (XVIIe siècle) sont toutefois très sensibles à la lumière, ils ne peuvent rester exposés de manière continue, sans protection. C’est pourquoi le Trésor ne se visite qu’accompagné de guides.

 

IC-MV165 1 D. Emery 
 

 

 

Trois Trésors significatifs en Valais                   

Par la qualité des pièces qu’il renferme, le Trésor de Valère vient aujourd’hui compléter l’extraordinaire patrimoine d’objets religieux conservé et mis en valeur dans notre canton. Il rejoint ainsi les Trésors récemment réaménagés de l’abbaye de Saint-Maurice et de l’hospice du Grand-Saint-Bernard. Ces trois sites forment un ensemble patrimonial d’importance internationale, qui apporte une contribution capitale à l’attractivité culturelle, spirituelle et touristique du Valais. 

 


Visitation Maggenberg retouchée 
  Coffre
     

 

Basilique de Valère

Dès le 1er mars 2021 et jusqu’à nouvel avis, l’accès à la Basilique, au moulin et au trésor est possible uniquement en compagnie d’un agent d’accueil (max. 5 visiteurs simultanément).

L’entrée à la Basilique (moulin et trésor inclus) est gratuite.

Les visites commentées sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Merci d’observer les mesures sanitaires en vigueur (port du masque, respect des distances, hygiène des mains).

Le Musée d’histoire reste quant à lui totalement accessible en tout temps, selon les horaires habituels.

icon

 

Décembre 2020 : Fin des travaux de restauration dans le chœur de la Basilique de Valère

La restauration du site de Valère est un chantier de plus de trente ans destiné à mettre en valeur ce patrimoine exceptionnel. Après la réhabilitation des toitures (1987-1991), des façades (1992-2014) et du chœur (2017-2020) de la Basilique Notre-Dame de Valère à Sion, les travaux de restauration vont se poursuivre dans la nef jusqu’en 2022.

En septembre 2020, le chantier de restauration intérieure de la Basilique est entré dans une nouvelle phase avec l’achèvement des travaux dans le chœur et le déplacement du chantier dans la nef. Après cette phase de transition qui a nécessité la fermeture de la Basilique, le chœur restauré est à nouveau accessible pour les offices religieux et les visiteurs dès le 1er novembre 2020. 1er décembre pour les offices religieux, dès le 15 décembre pour les visiteurs, en visite guidée uniquement.

Retrouver le décor médiéval

Une intervention majeure marque les travaux effectués à l’intérieur de la Basilique: la révélation du décor médiéval qui recouvre tout l’intérieur de l’église. Les travaux de conservation-restauration dans le chœur étant maintenant achevé, le visiteur peut désormais découvrir les décors déjà restaurés et prendre la mesure des interventions qui vont suivre dans les travées de la nef, rendant à l’église médiévale son unité architecturale et décorative, telle que les maîtres d’œuvre gothiques l’avaient conçue.