Panier Accueil
Facebook
Deutsch

Dessine-moi la nécropole du Petit-Chasseur

Date : 20.08.2017
Couverture de la nouvelle édition, 2017 Couverture de la nouvelle édition, 2017

En 1992 paraissait une bande dessinée historique intitulée Le soleil des morts, conçue par le dessinateur André Houot, avec la complicité scientifique d’Alain Gallay, préhistorien et ethnologue, responsable des fouilles archéologiques du site funéraire du Petit-Chasseur à Sion. 25 ans plus tard, les porteurs du projet « Sion 10’000 » ont décidé de la rééditer.

Le soleil des morts plonge le lecteur dans la région sédunoise à la fin du Néolithique, vers 2’500 avant J.-C. L’histoire racontée dans cette bande dessinée relève de la fiction mais elle s’inscrit dans un environnement qui se veut réaliste au regard de l’archéologue. En toile de fond, la rencontre de deux civilisations : l’ancien néolithique rhodanien et la nouvelle civilisation de la Céramique campaniforme. Les héros sont des agriculteurs-éleveurs issus de trois clans qui habitent des villages situés sur le sommet des collines du château de la Soie, de Maladaires et de Tourbillon. Leur quotidien va être bouleversé par la violente intrusion d’« Etrangers » venus du versant méridional des Alpes, de culture différente. L’histoire a également pour centre de gravité les célèbres stèles de la nécropole néolithique du Petit-Chasseur, site découvert à Sion en 1962. Présentées actuellement au Pénitencier, le Centre d’expositions des Musées cantonaux, elles sont des chefs-d’œuvre de l’art préhistorique alpin. Les textes et les dessins de la bande dessinée sont signés André Houot, avec la collaboration scientifique du préhistorien et ethnologue Alain Gallay.

Une nouvelle parution, 25 ans après

La réédition de la bande dessinée Le soleil des morts, un quart de siècle après sa première parution, s’inscrit dans le projet « Sion 10 000 ». Ce dernier associe la Municipalité, la Bourgeoisie et l’Office du tourisme de Sion, l’association valaisanne d’archéologie (AVA-WAG), Sedunum Nostrum, l’Archéologie cantonale et les Musées cantonaux dans la valorisation d’un patrimoine archéologique et historique de renommée internationale. Doté d’une nouvelle couverture, enrichi d’un avant-propos et d’une postface actualisée, l’ouvrage sera verni le 16 septembre à la librairie La Liseuse à Sion, et disponible dès cette date à différents points de vente, dont l’accueil du Musée d’histoire, la librairie La Liseuse à Sion et l’Office du tourisme de Sion.

Autour de la réédition de la bande dessinée

Plusieurs événements sont organisés pour promouvoir la bande dessinée et la nécropole néolithique du Petit-Chasseur à Sion.

9 septembre, 18h30-21h : Visite commentée du site funéraire du Petit-Chasseur par Manuel Mottet, préhistorien ; projection du film Île de Pâques, le grand tabou et conférence intitulée «Architecture monumentale et pouvoir à l’Île de Pâques (Rapa Nui, Chili)» par Nicolas Cauwe, préhistorien, conservateur aux Musées royaux d'art et d'histoire de Bruxelles. Soirée organisée dans le cadre des Journées européennes du patrimoine par l’AVA-WAG.

16 septembre, 16h30 : Vernissage de la seconde édition de soleil des morts, à La Liseuse à Sion.

pdfFlyer du vernissage

20 septembre, 18h : Conférence intitulée "Il était une fois à Sion il y a 4'500 ans... La bande dessinée "Le Soleil des morts", par Alain Gallay, préhistorien et archéologue, co-scénariste de l'oeuvre. Le scientifique interrogera la "véracité" du récit à la lumière des nouvelles connaissances acquises depuis 1992. Rendez-vous à la salle de conférence du Centre culturel des Arsenaux (Médiathèque, rue de Lausanne 45, Sion). Soirée organisée par l’AVA-WAG et le Musée d’histoire du Valais.

 pdfConférence d'Alain Gallay

 

Couverture 1ere edition

 

Petit chasseur 1

Petit chasseur 4

 

Stèle photo H Paitier Stèle Néolithique photo R Hofer WEB

Stèles funéraires de la nécropole du Petit-Chasseur à Sion (5’000-1'600 av J.-C), présentée au Pénitencier à Sion

© Musées cantonaux, Sion; R. Hofer.