Panier Accueil
Facebook
Deutsch

Organisation et missions

Brochure de présentation des Musées cantonaux et de leurs différentes activités

Organisation des Musées cantonaux

Missions

«Le musée est une institution permanente sans but lucratif, au service de la société et de son développement, ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d'étude, d'éducation et de délectation. » (Définition du Conseil International des Musées, ICOM).

Quelque 50'000 objets ont été acquis par les Musées cantonaux au cours de ces vingt dernières années : achats de prestige, objets insolites de notre quotidien antérieur, dépôts d’ensembles patrimoniaux, découvertes contemporaines, dont les deux tiers ont été donnés ou déposés par le public. C’est donc la société elle-même qui veut la conservation et la transmission de ce qu’elle juge indispensable à sa compréhension par les générations futures. Mais un musée ne prend pas pour autant tout ce qu’on veut lui donner et poser la question « Pourquoi cet objet et pas un autre ? » renvoie aux deux critères principaux de notre politique d’acquisition.

  • l’objet ou l’ensemble doit documenter de façon significative (représentativité, qualité, rareté) l’histoire culturelle valaisanne.
  • l’objet ou l’ensemble se révèle suffisamment important pour être sauvé de la destruction ou de la dispersion

 

Relevons encore que la particularité des Musées cantonaux avec les diverses disciplines qui y sont représentées permet l’édification d’un fonds commun de collection, convergeant dans une vision pluridisciplinaire de l’histoire culturelle du Valais.

Vallesiana, le portail d'accès pour l'ensemble du patrimoine valaisan

Une mission essentielle pour permettre la transmission de ce patrimoine culturel aux générations futures!

Dans un musée, conserver c'est impérativement éviter ou limiter tous les facteurs de dégradation et de déprédation pour assurer la survie des oeuvres et objets des collections. Les dangers ne manquent pas, dans les objets eux-mêmes, dans leur environnement ou dans leur manipulation: réactions physiques ou chimiques des matériaux, micro-organismes, sécheresse, humidité, chaleur, lumière, eau, feu, poussières, ...

Trois modes d'intervention sont possibles: la conservation préventive, la conservation curative et la restauration. Ces travaux sont réalisés par des spécialistes travaillant généralement en équipes pluridisciplinaires sous la responsabilité des conservatrices et conservateurs du musée concerné.

La recherche est le carburant indispensable des missions et activités muséales; elle est le levain qui ordonne et active ce qui sans lui demeurerait un amas plus ou moins attractif de curiosités et de témoins potentiellement intéressants de notre univers.

L'activité de recherche est requise déjà pour poser le premier acte de l'existence d'une collection, mais elle est bien entendu éroitement liée à la mission de conservation aussi. Toutefois, c'est au profit de la mission de valorisation et d'accessibilité publique des collections et du savoir qu'elles contiennent que la recherche déploie tous ses effets et que son action est la plus visible pour le public du musée.

La recherche réussit à faire parler les objets, les oeuvres d'art, les phénomènes naturels; elle nous conduit à nous aventurer dans la découverte de l'individu, de la société, de la force vitale qui a produit l'oeuvre, l'objet ou le phénomène naturel que l'on a sous les yeux.

Voilà la seule activité du musée visible pour le public, au travers de moyens divers : présentations de collections, expositions temporaires, publications, conférences, visites guidées, ateliers ou autres formes de médiation culturelle en direction des publics scolaires et non scolaires, etc. Cette mission est étroitement liée à la recherche scientifique (voir « mener des études et des recherche »).

Les présentations de collections qui font l’objet d’un investissement important du point de vue non seulement financier mais aussi scientifique et didactique, sont renouvelées à une cadence de cinq à dix ans.
Les expositions temporaires, liées à des aspects de la collection proposent soit un approfondissement, un élargissement ou une contextualisation d’un sujet choisi. Chaque musée propose une grande exposition temporaire tous les trois à cinq ans environ et une exposition temporaire annuelle de moindre importance.

Centre d'expositions temporaires

Depuis 2000, Le Pénitencier abrite les expositions temporaires des Musées cantonaux du Valais.

Centre d'expositions Le Pénitencier

L'Association valaisanne des musées, créée en 1981, est l'organisation faîtière des musées en Valais. Elle offre des services de consultation concernant l'ensemble des questions muséologiques. L'association regroupe les Musées cantonaux et une cinquantaine de musées régionaux, locaux et thématiques en Valais.

Le Réseau Musées Valais a été créé en 2003 à l’initiative de la Direction des Musées cantonaux du Valais et de l’Association valaisanne des musées. Organisme officiel destiné à dynamiser et à structurer le paysage muséal valaisan dans des actions coordonnées, il regroupe des musées qui travaillent en étroite collaboration sur le territoire cantonal.